Carbon Tracker

Réduire notre consommation de plastique « vierge »

Réduire notre consommation de plastique « vierge » 626 417 Lobby Climatique Citoyen - CCL France

Presque tout le monde est d’accord sur le fait qu’il faut réduire notre consommation de plastique « vierge » et ce thème occupe une place importante dans la stratégie de l’économie circulaire présentée par la Commission Européenne. Mais il est moins connu qu’un prix du carbone pourrait jouer un rôle significatif pour y arriver. Selon l’AIE, la demande finale de pétrole a été 4.5Mt en 2018, tandis que le pétrole a généré 11.4MtCO2e, soit un ratio moyen de ~2.5tCO2e / Mt de pétrole consommée. Pourtant, ~1Mt de pétrole a été utilisée dans la production de produits pétrochimiques, dont ~2/3 sont des plastiques. Et, selon un article publié l’année dernière dans Nature Climate Change, chaque tonne de plastique produite en 2015 était responsable de 4.4tCO2e d’émissions ! Ce même article estime que la demande de plastique augmente de 4% par an et seulement 18% des déchets plastiques sont recyclés. En fait, comme montre Carbon Tracker, l’industrie pétrolière s’attend à ce que le plastique soit une source clé de croissance de la demande pour leurs produits. Par exemple, BP anticipe que 95% de la croissance nette de la consommation de pétrole d’ici 2040 pourrait provenir des plastiques. La raison principale en est le faible coût du plastique vierge produit à base de pétrole actuellement bon marché (en particulier par rapport aux coûts du recyclage). Un prix du carbone comblerait donc ce fossé entre les deux. Sans surprise, c’est une des mesures que les auteurs de l’article de Nature Climate Change proposent.


https://www.nature.com/articles/s41558-019-0459-z
https://carbontracker.org/reports/the-futures-not-in-plastics/

Par John Ploeg

Créons la volonté politique pour un monde vivable

Nous joindre

Adhérez

Donnez

Réseaux sociaux

Lobby Climatique Citoyen – CCL France © 2020 Les Crayons