Constat des initiatives climatiques début 2020

Constat des initiatives climatiques début 2020 541 230 Lobby Climatique Citoyen - CCL France

Le revenu climatique : la solution qui pourrait mettre tout le monde d’accord

Les scientifiques sont aujourd’hui quasi unanimes à admettre l’origine anthropique du réchauffement climatique. Une part de la population mondiale de plus en plus nombreuse en prend conscience chaque jour.

De la transition énergétique, des changements individuels, en passant par les initiatives citoyennes, les pistes de solutions à cette crise ne cessent de fleurir. On peut cependant constater qu’elles tardent à être mises en place ou manquent d’efficacité. Par exemple, un mécanisme d’échange de quotas d’émission de CO2, est présent depuis 2005 au sein de l’Union européenne. Mais le constat est que les émissions de CO2 ne diminuent pas aussi vite qu’elles le devraient.

L’option alternative : la taxe carbone ?

Depuis plusieurs années, les économistes recommandent en très grande majorité la taxe carbone comme un outil efficace pour lutter contre le réchauffement climatique.

Cette idée de taxer le carbone existe au niveau national en France depuis 2014 au travers de la Contribution Climat Énergie (CCE). Mais un manque d’accompagnement du gouvernement, une exonération des industrie les plus polluantes, et un aspect social négligé autour de cette dernière l’a rendue mal acceptée par la population. C’est d’ailleurs son augmentation annuelle fin 2018 qui a déclenché la crise des gilets jaunes, les classes plus pauvres et moyennes étant majoritairement touchées.

Comment donc faire pour appliquer une taxe carbone sans impacter le pouvoir d’achat moyen des ménages ? La réponse est plutôt simple : en reversant intégralement et équitablement les recettes de cette taxe à la population !

Comment fonctionne le revenu climatique ?

La solution proposée tient en 3 points. Pour une efficacité optimale, elle a pour objectif d’être appliquée à l’échelle de l’Union européenne :

Voir la vidéo qui explique notre solution en 30 secondes

1. Une contribution carbone : directement reliée à la production ou à l’importation de combustibles fossiles, cette contribution sera revue progressivement à la hausse pour laisser le temps aux entreprises de s’adapter, mais aussi assez rapidement pour freiner le réchauffement climatique et le limiter à +1,5°C à horizon 2100.

2. Un revenu climatique : les recettes de la contribution carbone seront directement reversées à part égale à la population. Les personnes ayant une empreinte écologique plus faible que la moyenne verront le pouvoir d’achat augmenter car ils consomment moins et ont une empreinte plus faible que la moyenne. Les ménages qui ont une empreinte carbone plus élevée (qui sont majoritairement les plus riches) seront eux incités à la réduire.

3. Un ajustement frontalier : soumises à ces nouvelles mesures, les entreprises à forte empreinte écologique seront tentées de délocaliser leur production là où cette contribution ne les pénalisera pas. Pour éviter cela, un ajustement carbone sera mise en place sur l’importation de produits provenant de pays sans taxe sur le CO2, et un bonus à l’exportation vers ces même pays. L’Union européenne réfléchit d’ailleurs déjà à cet ajustement frontalier, sous le nom de Border Carbon Adjustment, mais doit accélérer sa mise en œuvre.

En résumé : une solution juste, écologique et sociale !

Qui est le Lobby Climatique des Citoyens France ?

Cette solution est portée par le Citizens Climate Lobby (CCL), un groupe international de défense de l’environnement fondé aux États-Unis en 2007. Des branches ont depuis émergé dans plus d’une cinquantaine de pays, dont la France depuis l’automne 2019. Son objectif est de former des citoyens bénévoles pour entrer en relation avec leurs élus afin de les conseiller dans leur prise de décision. Les industriels ont leurs lobbys, pourquoi les citoyens n’auraient-ils pas les leurs 🙂 ?

La branche française de CCL est ainsi récemment partie à Bruxelles avec plusieurs groupes européens rencontrer les députés européens, et leur présenter cette solution. La majorité d’entre eux ont accueilli très positivement cette dernière. Un compte-rendu sous forme de question/réponse est disponible sur Reddit. De nouvelles sessions de rencontre avec les élus au parlement européen sont prévues dans les mois à venir.

Aux États-Unis, CCL a aidé en 2019 à introduire un texte (H.R. 763) au congrès Américain. Au Canada, la solution a été adoptée en 2019 suite à plusieurs sessions de lobbying de CCL. Un exemple à suivre pour nous autres !

Si vous êtes intéressés pour soutenir cette solution, nous vous invitons à signer la pétition européenne, et à la partager à vos proches pour la diffuser au plus grand nombre !

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter 

Créons la volonté politique pour un monde vivable

Nous joindre

Adhérez

Donnez

Réseaux sociaux

Lobby Climatique Citoyen – CCL France © 2020 Les Crayons